Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morphee

horlogesFinis les vacances!  Le plus souvent la période estivale s’accompagne d’un break professionnel d’au moins 15 jours, souvent 3 semaines et parfois plus pour certains.  C’est l’occasion de vivre à un autre rythme d’oublier les soucis et le stress.  Couchers plus tard, grasses matinées, des siestes reposantes ou coquines, un autre cadre, des amis, des fêtes parfois un peu trop arrosées, les vacances sont là. Mais maintenant elles sont finies. Rangés les palmes, le tuba, la tente, fermée la maison, reste les  souvenirs et les photos. Et reprendre le rythme.


Le retour est un premier stress, la voiture, les bouchons, l’avion ou le train bondé et en retard, la valise perdue… Ensuite l’idée que demain matin le réveil va sonner en rajoute une couche. Alors surtout, même si vous êtes fatigué par le retour, ne vous précipitez pas pour vous coucher, attendez d’avoir sommeil, de bailler, de vous sentir lourd et ralenti, car fatigue n’est pas synonyme de somnolence. Vous êtes en fait « énervé » par le retour et il faut attendre de vous sentir détendu pour que le sommeil vienne. Pour émerger le matin, naturellement le stress vous aidera à vous réveiller plus tôt (et de toute manière, vous aurez programmé l’alarme de votre réveil). Votre cerveau se met déjà en marche et repense à tout ce que vous devez faire. Les dossiers à reprendre, le collègue ronchon à retrouver, votre patron et ses humeurs. Et même si votre milieu de travail est sympa (ce qui arrive plus souvent qu’on ne le pense !)  le travail veut dire obligations, impossible d’y échapper.


Remettez-vous le plus vite possible dans votre rythme, n’attendez pas la dernière minute pour vous lever (vous serez encore plus stressé), au contraire donnez vous un peu de temps pour prendre un petit déjeuner avant de partir. Si vous pouvez marcher un peu le matin plutôt que de vous engouffrer aussitôt dans le métro ou dans la voiture, ce petit exercice physique sera très synchronisant pour vos rythmes. Le midi faites un break avec une collation, éviter un repas copieux. Le soir prenez le temps, ne dinez pas trop tard. Il faut au moins 2 heures entre le diner et le coucher.  Si pendant les vacances vous vous êtes couchez très tard, vous allez mettre une bonne semaine pour retrouver l’envie de dormir à vos horaires habituels. Inutile de s’énerver et de se coucher plus tôt. Prenez simplement un bon bouquin et attendez pour éteindre que vos paupières se ferment toutes seules.


Demain, levez-vous à 9h maxi. Ce sera moins difficile lundi.


N’oubliez pas le sport. En vacances on bouge beaucoup plus. L’idéal est d’en faire au moins 3 fois par semaine et en évitant le soir.


Bonne reprise !

Commenter cet article

mickaelg 05/02/2016 15:36

Bonjour, tout d'abord superbe article, très intéressant, cependant j'aurai une question, est ce qu'il y à une horaire à ne jamais dépasser même en vacance pour ne pas complètement modifier son rythme ? merci et bonne journée ^^

Dr Royant-Parola 07/02/2016 10:56

Bonjour, Idéalement pas plus de 1h30. De cette manière vous ne serez pas décalé et vous pourrez reprendre sans douleur. Ceci étant pour les gens du soir (contrariés dans leur vie de tous les jours!) il est possible d'avoir une autre stratégie si l'on bénéficie de 15j ou plus de vacances: se laisser aller la première semaine, et la seconde revenir à un rythme plus proche du rythme habituel. Bonnes vacances :)

S Royant-Parola 12/09/2012 17:22


Hello Briesing! Ca fait un bail! Oui si tu as l'espace pour le faire cette solution parraît adaptée pour l'âge. Si tu veux en savoir plus sur le sommeil de l'enfant tu peux aller sur www.dvdsommeil.fr un DVD en ligne juste pour ça.

Briesing 06/09/2012 13:03


Bonjour, je ne sais pas si tu m'as répondu mais si oui je n'ai pas pu lire ta réponse car ma messagerie avait été bloquée et tous mes messages ont été effacés....

Briesing 05/09/2012 19:59


Coucou bonsoir,


voilà bien longtemps que je n'ai pas eu le temps de bloguer, mais ce soir je suis là pour une question : je suis toujours enseignante en meternelle et j'ai cette année une section de PS/MS dont
les dates de naissance s'étalent de fin juin 2008 à fin mai 2009.
J'ai l'intention de leur proposer une sieste toute l'année pour les petits et au moins jusqu'en janvier pour les moyens.
Qu'en penses-tu ?