Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morphee

 

Le somnambulisme dans sa forme classique survient le plus souvent en début de nuit, lors d'un éveil incomplet en sommeil lent profond. Très fréquent chez l'enfant  entre 3 et 10 ans, sa fréquence diminue avec l'âge pour être occasionnel chez l'adulte.


Chez ces derniers,  85% des somnambules ont commencé leur épisode dans l'enfance. Au cours d'un accès typique le sujet s'assoit dans son lit, se lève, déambule dans sa chambre, dans la maison ou parfois  à l'extérieur et dans la rue.  il a le regard vide et inexpressif. Il accomplit de façon malhabile des activités habituelles, sa voix est habituellemnt modifiée dans son timbre et son débit, il peut faire des activités complexes mais en partie automatique comme jouer du piano.


La personne est très difficile à réveiller. Il est même déconseillé d'essayer de le réveiller car il peut être paniqué, ne comprenant pas la situation et se croyant en danger. Contrairement à la croyance populaire le somnambule n'a pas de supers pouvoirs d'équilibriste. Certaines formes de somnambulisme peuvent s'accompagner de blessures (le sujet sort dans la rue, conduit sa voiture, enjambe une fenêtre, tombe dans un ravin ...),  d'autres s'accompagnent de comportements aberrants (sexuels ou alimentaires), ou enfin de violences sur autrui allant jusqu'à des homicides fort heureusement rares.


L'exploration en laboratoire de sommeil est réservée aux cas compliqués ou dangereux. Il est rare en laboratoire d'enregistrer un accès complet comme à la maison, le plus souvent le patient ne fait que s'assoir sur le lit ou se lever brutalement. En revanche à la maison des accès complets peuvent être enregistrés.

 

C'est toujours troublant comme le montre  cette vidéo postée sur youtube par le fils de la somnambule:

 

 

 

Et la réaction de sa maman...

 

 

 

Commenter cet article