Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morphouille

 

Changement-heureDans la nuit du samedi 26 octobre au dimanche 27 octobre, les 740 millions d'europééns vont passer à l'heure d'hiver (les dates du changement d'heure ont été harmonisées pour l'ensemble des pays de l'union européenne en 1998 afin de simplifier les communications et faciliter l'utilisation des transports). Dans l'hexagone, nous sommes coutumiers de cette pratique  instaurée en 1976 suite à la crise pétrolière. le système des horaires d'été et d'hiver avait été mis en place à l'origine pour faire des économies d'énergie. Il s'agissait de faire coïncider les horaires d'activité avec les horaires d'ensoleillement afin de limiter les besoins en éclairage.
Par rapport à l'heure GMT, la différence ne sera plus que d'une heure au lieu de deux durant les six mois d'heure d'été. Mais, en raison des fuseaux horaires, il ne sera pas la même heure partout en Europe. En effet, le Portugal, la Grande-Bretagne, l'Irlande et les îles Canaries ont une heure de moins que la France, tandis que la Grèce, la Finlande et les pays baltes sont en avance d'une heure sur l'Hexagone.

Concrètement dimanche à 3 heures du matin, il sera 2 heures (il faudra retarder sa montre).


Et comme à chaque changement d'heure, les antis et les pros s'affrontent, certains avancant que le passage à l’heure d’hiver n’est pas sans conséquences sur le corps humain et favoriserait irritabilité, infections et troubles du sommeil surtout chez l’enfant et le petit enfant, ils peuvent durer jusqu'à une semaine.  Avec le changement d’heure, le cortisol (hormone qui agit dans la régulation du rythme biologique) sécrété normalement à 5 heures du matin le sera à une heure décalée, pendant une bonne semaine. L’adulte a l’avantage d’avoir des synchroniseurs sociaux, les repas, les horaires de travail, et ne mettra que deux ou trois jours à se remettre du changement d’heure.
Ce changement d’heure est mieux supporté que le passage à l’heure d'été. Il est en effet plus facile pour nos  horloges internes d’allonger la journée à 25 heures que de la raccourcir à 23 heures comme lors du passage à l'heure d'été qui aura lieu le dimanche 30 mars 2014.
Parents et enfants seront donc correctement synchronisés pour la fin des vacances scolaires au plus tard !

Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), le changement d'heure a permis d'économiser l'an dernier 440 gigawattheures (GWh) en éclairage, soit la consommation d'environ 800.000 ménages. Grâce à ces économies, la France a ainsi évité l'émission de 44.000 tonnes de CO2. En 2030, la réduction globale des émissions due au changement d'heure pourrait être de 70.000 à 100.000 tonnes de CO2, a calculé l'Ademe.

En revanche, ce changement fera le bonheur des couche-tards /lève-tards perpétuellement malmenés dans notre société par des horaires de travail imposés qui conviennent, dans l’ensemble, mieux au gens du matin, ils pourront enfin dormir un peu plus ! (sous réserve de ne pas être l'heureux parent d'un enfant de moins de 10 ans bien calé sur son horloge interne qui risque de réclamer biberon ou petit déjeuner à son heure habituelle).

Commenter cet article

Fabien 29/10/2013 12:26


Merci pour votre réponse. Est ce que je pourrais connaitre ces études ? Merci

Fabien 25/10/2013 20:44


La science actuelle a pourtant montré de nombreuses évidences que les 'couche tôt' et 'couche tard' n'existent pas, du moins ce n'est pas un état permanant, mais seulement une habitude prise.
Avec de bonnes conditions lumineuses (2h d'obscurité ou seulement de lumière rouge avant dormir), presque tout le monde dormirait à l'heure qu'ils souhaitent.

Dr Morphee 29/10/2013 07:17



Bonjour, ces 20 dernières années ont vu beaucoup de publications paraître sur la dimension matin et soir. Les études génétiques chez l'animal comme chez l'homme permettent en plus de montrer
qu'il y a une base génétique à ces typologies. Maintenant, reste que l'homme est un être adaptatif et que son comportement peut aggraver ou au contraire diminuer une typologie. L'absence de
stimulation,en particulier lumineuse, a bien évidemmment des propriétés favorisantes sur le sommeil.