Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morphee

 

2012-0709.JPGDimanche à 2h du matin il sera 3h….

Lundi,  c'est férié donc profitez-en pour faire la transition en douceur car mardi le lever se fera en catastrophe pour beaucoup de personnes : attention à ceux qui doivent prendre un avion, passer un entretien ou un examen. Prenez vos précautions pour vous levez plus tôt ! Quelques conseils: ce soir couchez vous un peu plus tôt (30 minutes avant votre heure habituelle) et lundi matin ne vous levez pas trop tard ainsi ce sera moins dur mardi.

L'heure d'été a été instituée une première fois en France en 1916. Elle disparaît après la seconde guerre mondiale  pour réapparaître en 1976.  

Instaurée dans un soucie d’économie d’énergie après le premier choc pétrolier, elle entraîne régulièrement de vives polémiques (rapport de Philippe François à la Délégation du Sénat pour l’Union Européenne, 1996)

Sans rentrer dans cette  polémique,  le passage à l’heure d’été comme le retour à l’heure d’hiver, s’accompagne d’un effort de notre corps pour s’ajuster au rythme imposer. Le passage à l’heure d’été est toujours  plus mal supporté que le passage à l’heure d’hiver, surtout pour les sujets du soir (21% des adultes se disent gênés contre 8 % dans l’autre sens). Les enfants y sont plus sensibles (53% pour le passage à l’heure d’été contre 38% à l’heure d’hiver). Chez les enfants l’heure de réveil est significativement modifiée, plus tardive, avec un coucher plus difficile. Différentes études ont cherché à voir s’il y avait plus d’accidents à cette période de changement, sans succès. Le changement d’heure provoque bien des modifications des horaires du sommeil avec, au pire des cas, une privation de sommeil passagère, le temps que le corps se réajuste à la nouvelle heure, mais cet effet reste modeste. Il touche surtout les enfants qui, stimulés par la lumière le soir, n’ont pas envie d’aller se coucher. Il faudra que les parents soient convaincants pour que l’enfant n’aille pas se coucher trop  tard !

Commenter cet article