Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Kant

 

Un cri dans la nuit!

Terrible! Vous dormiez profondément. Et tout d'un coup, ce hurlement qui vous réveille. Horrible!  Vous réalisez que c'est votre fils qui vient d'hurler. Vous êtes déjà dans sa chambre, toute tremblante. Il est assis sur le lit, toujours en train de crier, de grosses larmes coulent sur ses joues; les yeux grands ouverts. Pourtant il ne vous voit pas, il ne vous entend pas. Il est dans son monde de terreur. Tous vos efforts pour le rassurer, le calmer, et même le réveiller sont vains. Les sanglots diminuent, il s'apaise, se recouche et s'endort profondément. Et vous? Sous le choc! Tant de terreur pour un si petit bonhomme,  c'est affreux. Vous restez à côté de lui. Maintenant il respire tranquillement, son sommeil est calme. C'est vous qui allait avoir du mal à vous rendormir,  perturbée que vous êtes par ce réveil angoissant.

Le lendemain il ne se souviendra de rien, n'aura pas de souvenir d'un cauchemar, et ne sera pas angoissé au moment du coucher. Vous si! Car vous vous demanderez si cette chose peut recommencer!

C'est une terreur nocturne!

Très fréquentes chez l'enfant entre 3 et 10 ans, ces terreurs nocturnes n'ont pas de conséquence sur la santé des enfants.  Il s'agit d'un éveil incomplet en sommeil lent profond ce qui explique l'état confusionnel observé et l'amnésie (l'absence de souvenir) du lendemain. Elles surviennent en général peu  après l'endormissement. Habituellement elles se succèdent toutes les nuits ou presque, sur des périodes de quelques jours, pour s'interrompre quelques semaines, puis réapparaître ensuite lors d’une nouvelle période de perturbation. Elles disparaissent un jour, tout aussi mystérieusement qu'elles sont apparues. Néanmoins certaines circonstances les favorisent. Ainsi un accès de fièvre, un changement de lieu, un moment de tension familiale ou plus globalement toute période de changement, sont des facteurs déclenchant possibles.

Commenter cet article

mark 06/09/2010 13:56



Bonjour,


Merci pour toutes ces informations utiles. Je me reconnais énormément dans tous ces articles. J'ai 32 ans et en effet depuis plus d'un mois je crie et terrorise ma compagne (et surement les
voisins) 1 à 2 fois par semaine au milieu de la nuit. Le pire c'est que je m'en souviens rarement au réveil. En général je me rendort dans la minute qui suit. En fait je n'en souviens seulement
si qqun me reveille.


Je pense que c'est un traumatisme lié au stress, vu qu'on m'a récemment annoncé la suppression de mon travail. J'avais déja terrorisé mes parents à l'époque du bac vers 18ans et cet hiver la
veille d'une ascension d'un sommet des Alpes. Durant la journée je ne ressens pas ce stress, mais peut etre je le refoule. A noter que les housses d'oreiller se sallissent beaucoup plus
vite dû sûrement à ma transpiration ou de la fièvre.


La situation est difficilement supportable pour ma compagne et je vais prendre un rdv dans un centre du sommeil. Sur les site internet on parle principalement de terreur nocturne pour les
enfants.



S. Royant-Parola 08/09/2010 22:17



Un avis extérieur "autorisé" sera le bienvenu et vous aidera.



lena 19/08/2010 22:06



Bonjour tout le monde,


Mon copain m'a raconté il y a quelques jours que je me suis réveillée brusquement dans la nuit en hurlant son prénom. J'étais redressée, je l'ai regardé puis je me suis recouchée.


Je n'en ai absolument aucun souvenir, d'autant plus que j'avais super bien dormi cette nuit là. Les jours d'avant j'avais très peu dormi à cause du boulot.


J'ai eu peur quand il m'a raconté ça. Est-ce que ça pourrait être une terreur nocturne ? Je m'interroge !



Dr Royant-Parola 23/08/2010 19:04



Il n'y a pas d'aspect "terreur" dans ce que vous racontez! C'est plus de la somniloquie (parler en dormant). Pour mettre tout le monde d'accord , on va dire que c'est une parasomnie. En tout cas ce n'est pas grave. C'est souvent provoqué par des changements d'habitudes
(ici un certain degré de privation de sommeil). Le plus souvent ça reste isolé. De toute manière n'ayez pas d'inquiétude.



Caroli64 18/08/2010 01:43



bonsoir à tous,


Merci pour ces précieuses informations. Mon fils de 10 ans fait des crises de somnambulilsme terreur depuis longtemps. Cela a commencé vers 4 ans très épisodiquement, lorsqu'il était fiévreux.
Depuis l'hiver dernier tout s'est accéléré avec des accès plusieurs fois par semaine : réveil environ une heure après l'endormissement, très confus, pris de terreur, le coeur très répide, des
sueurs intenses, il évoque des douleurs (à la tête ou au ventre ou aux bras ou aux jambes), il dit qu'il n'a plus de pieds ou fait des gestes comme s'il se cachait ou bien il veut aller dehors...
bref on a très peur nous aussi. Pour calmer ces crises sur le moment, j'ai toujours un petit album de ces photos préférées, je le fait parler de ces photos, des personnes qu'il voit, je lui
demande de se mettre une veste (il a toujours froid à ce moment là) que j'ai d'abord mis à l'envers puis de se mettre des chaussons un peu difficiles à enfiler. le fait de détourner son attention
de la terreur et de lui expliquer que ce qu'il voit n'est pas vrai, que le rêve va partir, de lui faire faire des gestes très mécaniques, lui permettent de revenir à la réalité en douceur et de
pourvoir se recoucher ( en ayant tout oublié). Je crains toutefois de le faire dormir ailleurs qu'avec nous à proximité. ma mère a eu très peur l'autre jour quand il était chez elle. Nous
n'arrivons pas à trouver un médecin spécialiste du sommeil des enfants dans notre région (PAU 64). L'hopital ne traite que les adultes. Notre fils voit régulièrement une psycholoque qui l'aide à
gérer ses craintes mais même si les crises diminuent, elles reviennent quand même de temps en temps et c'est épuisant tant pour notre fils que pour nous.



Dr Royant-Parola 18/08/2010 10:25



Ce genre de crise est toujours déroutante mais ce n'est pas inquiétant! Il est probable que vous êtes plus fatiguée que votre fils qui ne se souvient pas de ce qui s'est passé. Généralement ça
disparait ou s'atténue fortement à l'adolescence.  Il est dommage de le priver du plaisir d'aller dormir chez un copain ou en groupe (colonies, stages...). Vous pourriez voir avec votre
médecin sur la possiblité de  la prescription d'un sédatif léger (à tester chez vous avant!) qu'il prendrait lors de déplacement chez les coains ou chez la grand mère.



grigri 21/06/2010 10:57



bonjour à tous,


mon fils de 4 ans et demi a des terreurs noctures depuis sa naissance d'aprés la pédopsy que nous sommes allés consulter, mais cela ne se traduit pas par des réveils en hurlant au milieu de
la nuit, mais par un refus catégorique d'aller se coucher tout seul dans son lit. il lutte sans cesse pour ne pas dormir, lorsque je lui demande pourquoi, il me répond qu'il a peur de se faire
attaquer dans son sommeil par des dinosaures ou des monstres. nous avons tout essayé sirop et granules homéopathique, kiné et scéance chez le pédopsy mais rien n'y fait pire il a déclenché des
tocs nerveux. je sens que mon fils est en souffrance et qu'il est terrorisé et je ne peux rien y faire et cela me rend folle. si qql'un a vecu la même expérience je serai intéressée de savoir si
une solution existe.



SRP 26/06/2010 14:23



Ce que vous décrivez n'évoque pas des terreurs nocturnes mais des cauchemars. Il est impératif de diminuer l' exposition de votre enfant à tout ce qui peut faire peur: jeux, télé, histoires
angoissantes. Une approche psychologique est justifiée, mais le travail avec un psychologue ne donne pas de résultats immédiat. Des techniques de jeux qui reprennent le monstre dans une histoire
où l'enfant imagine une fin où il est victorieux est aussi une technique qui permet de passer un  cap. 



stephane 20/04/2010 18:34



bonjour, je suis la femme de stephane merci pour vos conseil, il ne joue plus aux jeux vidéo, il regardent des films d'horreur des film de skysophréne.


on a pris rdv avec un docteur spécialiste du sommeil!!


on a décider de changer notre mode de vie mais moi j'ai peur des réaction qu'il pourrait avoir, alors maintenant je ne dort plus je surveille c'est moindre réaction, j'ai peur et maintenant
sa m'empêche de dormir et de trouver le sommeil, crise d'angoisse mal dans la poitrine et bras mais je sais que c'est nerveux!!!!!


pouvez vous nous aider à nous en sortir merci beaucoup


 



SRP 20/04/2010 23:08



Bravo, d'avoir réussi à convaincre Stéphane de lâcher ses jeux et ses films. Il va falloir un peu de temps pour que tout se calme et que vous retrouviez confiance dans vos nuits, sans peur, et
sans angoisse, mais vous avez fait le plus dur. Surtout, accompagnez Stéphane chez le médecin et donnez de vos nouvelles!