Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par S.Royant-Parola




Toutes les nuits on fait un à plusieurs rêves !

Mais le souvenir des rêves est fugace. Au réveil, à peine le pied posé par terre, le rêve s’efface, et ne reviendra (éventuellement !) que par bribes au cours de la journée. En revanche on peut s’entrainer à se souvenir de ses rêves. Il suffit de s’interroger au réveil, en se posant la question « est-ce que j’ai rêvé », et noter son rêve sur un petit carnet posé sur sa table de nuit. Les premières nuits les souvenir sont assez imprécis. Au bout de quelques jours, on devient nettement plus performant. Certaines situations favorisent le souvenir des rêves… Tout moment de la vie un peu bousculé, un accident ou un traumatisme, une période d’interrogations sur soi et son avenir (la psychanalyse a beaucoup utilisé les rêves comme « matériel » de travail sur l’inconscient).


Sachant qu’on rêve au moins pendant 20% de notre temps de sommeil, il est dommage de perdre toute cette production onirique qui vient du plus profond de notre âme. Se souvenir de ses rêves permet de mieux se connaître et, probablement,  de mieux comprendre ce qui se passe autour de soi.


Commenter cet article

Flying Toxin 09/09/2007 10:24

Avant je notais mes rêves parce que ... ben ... ils étaient bien roulés. Maintenant, j'ai plus le temps....C'est vrai que toute cette production onirique perdue est un gâchis ! Mais bon, des fois la réalité est bien aussi : on fait pas ce qu'on veut ( dans les rêves non plus notez) mais ça sent bon, ça pique ou c'est doux, ya des merguez et en plus, on peut en reprendre. Tandis que dans mes rêves j'ai jamais mangé de grillades ni de glace.

sieglind la dragonne 13/08/2007 10:57

J'ai "pratiqué ça à un moment, histoire de psy... c'était le passage obligé chez moi hé, hé.... Je suis devenue imbattable !Bises vous-deux et bonne journée (je pars en rattrapage sauvage, ça va donner encore aujourd'hui !)

julie 10/08/2007 09:12

C'est vrai qu'à une époque, je notais tous mes rêves et c'était très précis mais par manque de temps j'ai arrêté et il m'est nettement plus difficile de les retrouver.

SRP 08/08/2007 22:38

Bonjour Sandrine, si c'est l'adresse de votre site que vous mettez, j'aimerai  en parler avec vous. Pour celà vous pouvez me mettre un mail à kant@ (suivi de l'adresse du site, c'est à dire, morphee.biz).Peut-être à bientôt.

Sandrine 08/08/2007 18:06

Moi je ne m'en souviens jamais de mes reves. J'aimerai bien pourtant en prennant des notes pres de mon lit. C'est pas toujours evident.http://www.troublesdusommeil.fr/sommeil-paradoxal.php