Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morpheus

L'INSOMNIE ET LA PHYTOTHERAPIE

Une petite tisane avant le dodo ?

 

Qui ne s'est jamais dit qu'une petite aide à base de plantes pour dormir ne ferait de toute façon pas de mal ??

 
C'est sain, c'est naturel, ça ne fait pas de mal !!

 

Vraiment ?

 
Voyons voir !

 

Les plantes les plus utilisées (en vente libre) pour lutter contre l'insomnie sont la mélisse, l'oranger, le tilleul et la verveine odorante...

 
Leur efficacité, sous forme de tisane, peut être liée à la dilatation de l'estomac, un effet
mécanique capable d'induire le sommeil chez l'animal (d'après une étude faite sur le chat).

 

Parmi les 15 espèces qui relèvent du monopole pharmacologique, la plupart n’ont fait l’objet d’aucune évaluation, et ne sont peu ou pas utilisées dans les autres pays Européens. De toutes les plantes utilisées lors des troubles du sommeil, la valériane est de loin la plus évaluée.

 

 
L’effet objectif de la valériane sur l’architecture du sommeil a été étudié aux Etats-Unis. Selon sa préparation, il y a une diminution des éveils et des stades 1 et 2 du sommeil lent avec une augmentation des ondes delta et du sommeil paradoxal.

 
Quant à son effet chez les insomniaques, les résultats sont plus nets. Deux études, en 1998 et en
2002 ont montré que l’effet de la valériane est du même ordre que les benzodiazepines, bien qu’une étude en 2004, contredit ces deux dernières en y voyant aucune différence par rapport à un placebo.

 

 
 
Quelles sont les effets indésirables d'une phytothérapie non maîtrisée ?  


  L’innocuité des plantes en vente libre semble très probable bien qu’il n’y ait aucune donnée bibliographique. La toxicité de la ballote est impliquée dans quelques cas d’hépatotoxicité, ainsi que celle de l’anémone pulsatille, responsable des troubles neurologiques et rénaux chez l’animal, établie par des rapports de cas.

 

Quant à la valériane, le seul cas de surdosage connu a été suivi par des symptômes modérés, totalement régressifs en 24 heures. Lors des essais cliniques, les effets indésirables étaient minimes et semblables à ceux induits par un placebo. Quelques cas d’hepatoxicité ont mis en cause l’innocuité de la valériane, mais le produit incriminé en chaque cas était soit un mélange de plantes, soit une préparation dont la pureté était discutable.

 

Sur le plan purement physique, la prise d’une tisane tard le soir, bien que dépourvu des effets toxiques, peut entraîner une nycturie principalement chez les personnes âgées.

 

Sur le plan psychologique, l’expérience clinique démontre que l’utilisation des plantes n’est pas anodine. Pour un patient insomniaque, et surtout pour un enfant, le recours à un traitement censé les aider à dormir implique que ce traitement devient nécessaire, sans lequel l'endormissement serait difficile.

 

Ce geste entraîne-t-il une dépendance psychologique, et prédispose-t-il à la prise ultérieure de produits plus efficaces ?

 

Dans le domaine du sommeil, la phytothérapie reste un traitement alternatif peu évalué. On peut conseiller l’utilisation de plantes en vente libre sous forme d’infusion, à base de valériane, toujours en association avec des conseils d’hygiène du sommeil et pour une durée la plus courte possible afin d’éviter une dépendance psychologique.
 

Donc la tisane oui, la valériane oui, mais à petite dose...

Commenter cet article

matuf 19/09/2008 20:21

magnifique article j'ai moi meme ce problem d'insomnie

epct 17/12/2005 14:06

L'exercice illégal du métier de Phytothérapeute (?) peut être dangereux ! ;-)

...................................

Intoxication par l’aconitine : à propos d’un cas


Les végétaux sont en cause dans 5% des intoxications recensées par les centres anti-poisons. Chez l’adulte, ces intoxications sont retrouvées lors de tentatives d’autolyse ou lors de confusion avec des plantes comestibles. Le cas que nous décrivons ici correspond plutôt à une méconnaissance de la toxicité d’un végétal proposé comme préparation phytothérapeutique.

Pour lire la suite, cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.somednat.org/article.php3?id_article=49

KANT 31/08/2005 12:54

Comme rituel c'est parfait... Sauf si l'effet diurétique est trop important!

Briesing 31/08/2005 10:42

Si ça n'est pas le remède miracle contre les insomnies, c'est peut-être bon en tant que rituel préparant à l'endormissement, non? Moi j'adore boire des tisanes les soir...

vion 19/08/2005 14:42

Sachez qu'il existe également d'autres outils et thérapies psychologiques donnant de très bons résultats sur les problèmes liés au sommeil.
L'auto hypnose et l'hypnose, aujourd'hui, sont des techniques très efficaces qui méritent leur attention.
Cordialement
patice vion