Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par S.Royant-Parola

 

Pas facile de sombrer dans le sommeil quand on a peur. Au hasard des clics sur Internet j'ai trouvé un témoignage qui vous parlera!

 

1h00.
Le téléphone ne sonne plus. Les gens ne décrochent plus.
Tous dorment, et ne connaissent pas leur chance.
Il est une heure à partir de laquelle on vous laisse à vos problèmes. Heure à partir de laquelle je repousse comme je peux l'évidence qui s'impose.
Les yeux entrouverts, fixés sur l'écran, je pense déjà moins vite.

2h00.
Il faut l'admettre. Reconnaître cette saloperie de vérité. A moitié consciente.
Léthargie : Sommeil profond, anormalement continu, avec relâchement musculaire. Torpeur, Engourdissement.
Là toute suite, dans un état avoisinant le coma, je pense. Je pense qu'il faudra bien aller se coucher.
Je quitte cette connerie d'écran et me laisse tomber sur le lit.

2h15.
Le soulagement des premiers instants laisse rapidement place à une nouvelle impression.
Ma quasi-inconscience est définitivement envolée. Les yeux grands ouverts dans l'obscurité de la pièce, je me rappelle. Je me souviens. J'ai peur du noir...

 

Commenter cet article

SRP 16/06/2007 21:53

Les gens qui dorment bien ont du mal à comprendre... BWE Francky

Francky 16/06/2007 12:01

Hello les amies ! Ce texte me trouble, en effet j'ai une amie qui parle souvent du fait qu'elle ne dort pas et qu'elle est suivie par un médecin pour dépression. Je ne pensais pas que ça pouvait être aussi stupéfiant et les mots touchants de cette personne m'amène à prendre conscience de l'appel au secours de notre amie... C'est terrible !
Gros bisous et bon week-end ^_^

sebrlt 05/06/2007 16:03

SBRLT,C'est ce que j'ai ressenti en faissant une over dose de medicament pour dormir !je ne comprend toujour pas pourquois ? ( ceci n'est pas à faire, quoi que vous pensez ! cela peut provoquer des sequelles Grave. )