Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle Hache

 

 

 

Nous connaissions tous l’adage « sois belle et tais-toi ! », aujourd’hui l’heure de la revanche a sonné (gnarf, gnarf). Car figurez-vous que certains scientifiques de l’université de Wenen affirment que dormir avec un partenaire rend les hommes idiots !

Bon, ok… Je vous l’accorde, je pense qu’il faut aussi une certaine prédisposition pour pouvoir affirmer « Va dans ta chambre ou tais-toi ! »

 

Plus sérieusement, (bien que…) le professeur Gerhard Klösch de l’université de Wenen a dirigé une étude sur la qualité du sommeil des couples non mariés et/ou sans enfant. Les jeunes d’une vingtaine d’années dorment environ dix nuits avec leur partenaire puis trois nuits seuls. Leur sommeil a été contrôlé sur monitoring et avec des questionnaires. Ils étaient également soumis chaque matin à des tests de réflexion.

 

Hommes et femmes prétendaient dormir mieux en compagnie de leur partenaire, or il est apparu que c’était tout le contraire pour les hommes.

Les hommes, contrairement aux femmes, réussissaient moins bien les tests cognitifs lorsqu’ils partageaient leur couche. « Dormir ensemble » est néfaste pour la qualité du sommeil des hommes, ils dorment moins profondément et sont moins performants intellectuellement.

 

Le professeur Neil Stanley de l’université de Surrey ne semble pas surpris par ce constat : « C’est tout à fait logique. Du point de vue historique, dormir ensemble est contre nature. En outre, le lit n’est de toute façon pas partagé avantageusement pour la qualité du sommeil. Il y a toujours une victime de ce partage d’espace. Pensez un peu aux bruits que certains partenaires de chambre peuvent faire ou à la lutte acharnée pour un petit bout de couverture… »

 

Je ne sais pas pourquoi je sens comme un relent de mauvaise foi… à vous de déterminer de quel côté il se situe… Mais quand même… Même nos ancêtres des cavernes se sentaient plus rassurés à dormir en groupe. Mais creusons encore un peu… Les femmes se sentent plus rassurées en présence de leur homme, il est à la maison, on le sent à côté, il est également là pour nous protéger. Mais quid des hommes ? On pourrait penser qu’ils craignent de se dévoiler lors de leur sommeil… Mais non, chassez les mauvaises pensées de vos esprits. Les hommes sont prévenants, et dans un souci de notre bien-être, ils ont un sommeil léger, à l’affût du moindre de nos désirs…

 

Merci messieurs, mais on aime aussi votre intellect. Alors, pensez un peu à vous et dormez mieux !

 

J'avais bien aussi un autre article sous la main, parlant de sommeil et de sexualité... Mais j'ai promis de ne pas parler des élections...

 

Commenter cet article

julie 26/04/2007 16:25

Je passais déjà de temps à autre...Mais que veux-tu je n'avais pas fait de rapprochement alors. J'ai maintenant encore une meilleure raison de m'attarder !! ;p
Oui quand il fait chaud, je déteste avoir quelqu'un de collé à moi...Ou alors je dors avec le ventilo...Mais monsieur n'aime pas ça ^^
De manière général, mon sommeil est  coupé et pas réparateur si j'ai à me préoccuper de quelqu'un d'autre.
Bah pour le matelas c'est sûr que je ne dirai pas le contraire, c'est d'ailleurs bien pour ça qu'il y a de quoi écrire, le thème du sommeil étant très vaste... Hésite pas à passer en tout cas :)

Aurélia 26/04/2007 14:42

Bonjour à tous!
Eh oui, ça fait un petit moment je sais...
mais faut dire qu'en ce moment je suis pas mal occupée et bizarrement je ne dors pas très bien, bien que cela paraît normal en fait...    Je continues à lire avec plaisir vos articles, pas de panique!
A bientôt!!!

sieglind la dragonne 26/04/2007 08:09

Est-ce à dire que les types dès qu'ils sentent une belette à côté d'eux ont le sommeil perturbé (appel de la libido ? hé, hé) j'arrête sinon on va dire que je suis réductrice (et pas castratrice hé, hé) et que je restreint encore l'espace "cognitif" du mâle en l'abaissant au niveau du dessous de ceinture !Par contre, un peu d'accord pour dire que dans mon cas, le sommeil à deux c'est pas très naturel (je suis du genre à me bastonner nocturnesquement parlant contre un voleur de couette ou un chorégraphe somnembule, toujours la trouille de me prendre un mauvais coup dans ses grands gestes hé, hé)Bonne journée vous-deux et pardon du retard, je n'étais pas là hier (physiquement, pas intellectuellement !....Quoi que...).

Le bateleur 25/04/2007 23:58

Je m'inscris en fauxmême si ce n'est qu'une illusion (sourire)²j'attends le contre ordre ...(il me conviendra mieux)

kant 25/04/2007 22:43

Neil Stanley est un homme mais son commentaire est un peu déroutant. Je m'étonne Fly que tu n'ais pas avancé une autre hypothèse. En effet il se pourrait que pour ces messieurs, que j'imagine jeunes dans cette étude, dormir à côté d'une jeune femme est un repos trés relatif et que l'attention est très dispersée vers d'autres préoccupations. En d'autre terme, l'état amoureux rend -il idiot? C'est la conclusion qu'on pourrait tirer de cette étude.