Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par KANT

   Il fait chaud !

 

Je me traîne. Avec tous mes poils, c’'est encore pire !!!

Cette nuit a été particulièrement horrible...  Du mal pour m’endormir ! Impossible de trouver un peu de frais ! Que du chaud ! Partout ! Je suis allé m’'étaler sur le carrelage de la cuisine. Aaaah ! Un mieux ! Mais pas durable ! Pfff… Me suis relevé pour aller à la cave. Mouaih, un peu d’'air, plus d’humidité… Et la fatigue. Si lourd, si chaud. Pourquoi le temps se détraque comme ça !? Trop fatigué ! Une paupière soulevée, je vois passer la chatte. Elle déambule plus qu’à l’'habitude. Mais ? Mais… !  Qu’'est-ce qu’elle fait ! Ah non ! Elle sort par le vasistas pour aller dans le jardin.  Mauvais, trèèès mauvais !!! Ben voilà, c'’est bien ce que je craignais ! Elle a rameuté tous les chats du quartier, et le concert commence. Y a le gros noir d'’en face qui peut pas supporter le petit gris d’'à côté. Quelques miaulements d’'intimidation, un feulement, puis des cris, une cavalcade, un miaulement rauque et long. A ça ! C’est Dolly…! Un cri pareil il n’'y en a qu’un, « le cri qui tue », dit-on dans la famille ! Merci les chats ! Je vais remonter dans la cuisine car ON PEUT PAS DORMIR ICI !  Exténué, la truffe desséchée, je m'’allonge et m’'endors enfin. Pas pour longtemps. Me voilà réveillé, haletant, le poil tout mouillé, avec un horrible cauchemar encore tout frais en mémoire. J’'étais poursuivi par une armée de chats noirs, avec au milieu un chat énorme, qui grossissait au fur et à mesure et se transformait en un horrible dragon qui crachait du feu dont je sentais les brûlures sur ma truffe. Ouf ! C’est fini ! A côté de moi Pierre me caresse : « Alors Kant ! T’as pas l'’air en forme mon vieux ! ».

 

 

Les effets de la chaleur de la pièce sur le sommeil

 

La chaleur est avec le bruit le pire ennemi du sommeil ! La température idéale d’une chambre se situe  entre 18° et 20°.

 

Une température extérieure comprise entre 31 et 39°C  induit une réduction du sommeil lent profond et du sommeil paradoxal ou du sommeil paradoxal seul (travaux du Dr  Buguet).  Cet effet délétère sur le sommeil diminue au bout d'’un certain temps d'’habituation. En conclusion : il est difficile de réagir à un coup de chaleur, par contre on s'’adapte si on vit sous les tropiques !

 

Petite remarque en passant : il est très difficile de s'’endormir avec les pieds froids, d’où l’intérêt d’utiliser des chaussettes, une bouillotte, à défaut de la bassinoire de nos ancêtres pour réchauffer le fond du lit ! Ces conclusions découlent d'’un  travail très sérieux qui a pu prouver que nos grand-mères avaient bien raison !

Commenter cet article

KANT 19/08/2005 15:55

L'explication n'est peut-être pas liée à la chaleur! La position, le contact que l'on aime avoir peut faire référence à des habitudes trés anciennes liées à la petite enfance.

deca 19/08/2005 13:58

Salut!

Bon, je n aime pas dormir avec les chaussettes, j ai alors les pieds trop chauds le matin :(

Ce que je ne comprends pas, c est pourquoi il faut que je dorme le dos couvert! Sans t-shirt par exemple, je dors TRES mal :/
Qui a une explication?
Merci

Morpheus 11/07/2005 13:02

lol !!!

Pourtant en général c'est l'inverse !
Ce sont les Mc Guyver qui ont toujours plus chaud que les dragonnes :op

Mais je suis sûre que tu trouveras à le réchauffer avec ton souffle divin :op

walsong 11/07/2005 12:38

Aussi je dors toujours la fenêtre ouverte, qu'il pleuve ou qu'il vente! (au grand dam de mon Mc Gyver qui se les gèle gentiment)
Bises de la dragonne

moyra 10/06/2005 17:32

Je me range dans le camp de Christian:
Je deteste le céleri,
et les chaussettes au lit!
Bisou à Kant et patience tu tiens le bon bout!