Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Kant

A Munich la chronobiologie a toujours la côte. Depuis les premières études d'isolement temporel réalisées par Aschof et Wever en 1972 dans un bunker, les équipes de chercheurs sont toujours très actives! Actuellement une étude multicentrique européenne est coordonnée par Till Roenneberg sur le chronotype. Késako? Me direz-vous... Et bien il s'agit de la mesure de la dimension temporelle de l'organisme dont on peut penser qu'elle est fortement influencée par la génétique. Encore faut-il le prouver! Vous pouvez participer à cette étude tout simplement en allant remplir le questionnaire en ligne http://www.imp-muenchen.de/index.php?id=936, ce n'est pas douloureux, et pas trop long. La seule chose qui reste en suspend est de savoir si l'on aura un compte-rendu personnalisé...

Grâce à ce questionnaire on peut déterminer un "point" qui est le milieu du sommeil. Ce point varie selon les individus. Mais où Roenneberg devient trés fort c'est qu'il met en évidence des différences selon les situations.

Ainsi 40 000 personnes (de toute l'Europe) ont actuellement répondu.

On voit des différences énormes entre les jours de repos et les jours de vacances. En vacances (free-days) le milieu du sommeil (mid-sleep) survient plus tard, et d'autant plus tard que la population est jeune (les moins de 21 ans ici). En clair c'est ce que vous observez tous les week-ends en regardant dormir vos adolescents qui n'arrivent pas à se lever avant 11 heures dans les bons cas,  et parfois nettement plus tard.... C'est le jet- lag social du week-end (vol New-York/ Paris sans bouger de votre lit en quelque sorte!). Curieusement les fumeurs sont plus sujets à ce jet-lag social (allez savoir pourquoi?). Les hommes sont globalement plus décalés (tardivement) que les femmes, avec un retour à l'égalité après la ménopause (serait-ce les hormones?).

Autre point important le chronotype dépend du temps passé hors de la maison à la lumière extérieure. Plus l'exposition à la lumière extérieure est longue, plus les gens se couchent tôt.

En hiver le milieu du sommeil survient plus tard que celui de l'été

Ainsi ces éléments mettent bien en évidence que nous sommes privés de sommeil avec une tentative de récupérer le week-end et des conséquences évidentes sur la mémoire, l'apprentissage, la vigilance, les performances et la qualité de vie.

Commenter cet article

ange déchu 17/09/2006 14:26

connais tu un moyen pour eviter les ronflements un moyen naturel

Kant 17/09/2006 15:14

Tout d'abord des choses simples (enfin relativement...): perdre du poids, éviter l'alcool le soir, éviter de dormir sur le dos.
Si celà est insuffisant il existe des orthèses buccales (sorte d'appareil dentaire sous forme de gouttière supérieure et inférieure qui propulse la machoire un peu en avant) et qui ouvre l'espace pharyngé postérieur (= le fond de la gorge). Tous les autres appareillages, produits vendus en pharmacie n'ont pas fait la preuve de leur efficacité.

Le bateleur 16/09/2006 22:07

Avec toion a tout le temps envie de se jeter au lit après t'avoir luTrève de plaisanteriecette article est passionnant
Luc

Sieglind la dragonne 16/09/2006 11:49

Tout a un prix, même la feinéantise la preuve hé, hé! Je contrôle ça... tout à l'air d'être rentré dans l'ordre dans la tribu (fiston est même levé avant que je pense à ouvrir son antre, donc...)Un peu technique, mais tu expliques, c'est déjà ça, pour une buse consommée pour tout ce qui est scientifique.Bon week-end vous deux et à plus... (on est le week-end, ça va être cool côté production comme vous savez)