Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morphee


Alors que le syndrome d’apnées touche 4% des hommes et 2% des femmes son traitement reconnu passe par le port d’un appareil à pression positive. Masque appliqué sur le nez et relié à une machine, il est facile d’imaginer que la mise en route d’un tel dispositif nécessite l’implication de tous. Du médecin qui doit convaincre, du patient qui doit comprendre la nécessité de la chose, et du prestataire, organisme qui livre et entretien la machine dans un contrat avec la sécu, qui doit expliquer, résoudre les problèmes techniques rencontrés afin d’assurer le meilleur traitement avec le confort maximum pour le patient.

Sachant que c’est au cours des 3 premiers mois que les problèmes d’adaptation sont rencontrés, les prestataires ont tout intérêt à mettre en place des processus de qualité pour satisfaire le patient. Il en va de leur survie économique. C’est pourquoi on peut saluer l’effort de la société Air liquide qui, via sa filiale prestataire de service «Vitalaire» est en train de mettre en place un suivi rapproché et personnalisé du patient afin  de: «stimuler la motivation des patients pour gagner en efficacité de traitement et en qualité de vie. »


Suite de l’article…

Les echos.fr: http://www.lesechos.fr/info/metiers/4865966-les-nouvelles-solutions-d-air-liquide.htm#



Commenter cet article