Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par S.Royant-Parola

Michel Jouvet, grand neurophysiologiste français, découvreur du sommeil paradoxal, moment privilégié du rêve, continue son activité au travers de l'écriture de nombreux livres, dont la plupart sont parus aux éditions Odile Jacob.

Fasciné par le rêve, il note ses rêves tous les matins depuis plus de 30 ans. Mais peu de gens savent qu'il les dessine aussi.

Je vous propose au travers du blog de Morphée  (lieu idéal par excellence!) de découvrir ses dessins,  oniriques, décalés, superbes, hermétiques, sensuels, érotiques, comme nos rêves... Découverte progressive et inédite.

Bons rêves à tous





Commenter cet article

Psychoreve 22/10/2008 09:00

Monsieur Jouvet rêve beaucoup, il note ses nombreux rêves dans son onirothèque personnelle.Je lui avais écris en 2002, c'est ce que j'évoque ici :"Approches du rêve et de l’échange.
Monsieur Jouvet, j'ai pris soin et souvent plaisir au cours de ces dernières années à lire nombre de vos publications, essais et romans, mais . . .
  J'ai pu vous voir à la télévision dans différentes émissions, vous suivre sur le Web jusqu'au Canada et, le hasard étant malicieux, vous entendre sur France Culture que je n'écoute pour ainsi dire pas. Le fil conducteur de votre propos étant ce rêve dont vous êtes un spécialiste "organique".  L'objet de ma curiosité est orienté de même, avec un angle d'approche différent, certainement tout aussi honorable. Je me dois d’insister : tout aussi honorable, tout autant ‘étudiable’, Diable !
  Vous m’aviez adressé en septembre 2002 un Mel plutôt radical en terme d’échange . . . finalement vous y marquiez votre territoire tandis que je vous invitais à visiter le mien. Le mien qui est simplement celui de notre humanitude, selon l’exact mot du Pr. Jacquard. Bien que cet épisode et les  six mille huit cent ou huit mille de rêves de votre onirothèque personnelle me laissent présager de l’impossibilité d’un échange fructueux car équilibré, je me reprocherais de ne pas avoir été clair, voir catégorique envers votre opinion, qui en définitive porte pratiquement sur l’aspect subjectif des rêves,  quoique vous en disiez. C’est pourquoi je vous réécris, c’est aussi pourquoi je ne vous avais pas répondu, quand bien même vous n’escomptiez « surtout » pas une réponse."A suivre...

sieglind la dragonne 21/10/2008 09:15

Un truc façon Janus (avec des faces en plus par contre) j'ai toujours eu cette idée... Marrant parce que le miroir à main, les faciès multiples et surtout le crâne en bout de chaine, j'avais dessiné ça ado... Sais plus où il doit trainer... dans mes  écrits de l'époque certainement, faudrait une descente spéléo... ça attendr'a, pas trop le temps en ce moment.Très chouette de dessiner ses visions oniriques... une autre manière de les noter, parfois plus riche que les mots, mine de rien.