Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morphee


La somnolence au volant est un problème lié à la privation de sommeil ou à des pahologies comme la narcolepsie, les apnées du sommeil ou la dépression. Les médicaments peuvent aggraver les choses, et même causer directement une somnolence gênante, surtout lorsqu'on prend le produit  pour le première fois.

Afin de prévenir les usagers et les alerter devant l'utillisation de nouveaux médicaments, l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a établi trois niveaux de risque, avec trois pictogrammes de couleurs différentes qui devront être apposés sur les boîtes.

Treize pour cent des médicaments sont classés de niveau 1 (triangle jaune, « Soyez prudent. Ne pas conduire sans avoir lu la notice ») ; 22 % sont au niveau 2 (orange, « Soyez très prudent. Ne pas conduire sans l’avis d’un professionnel de santé ») ; et 2 % de niveau 3 sont incompatibles avec la conduite (triangle rouge, « Attention, danger : ne pas conduire. Pour la reprise de la conduite, demandez l’avis d’un médecin »). Dans cette dernière catégorie (un médicament sur 50), on trouve principalement des hypnotiques, des psychotropes fortement dosés ou sous forme parentérale, des anesthésiques, des curares et des collyres mydriatiques.

Un arrêté publié ce vendredi au « Journal officiel » donne la liste des médicaments concernés (par classes thérapeutiques), en précisant chaque fois le modèle de pictogramme et le délai dont disposent les industriels pour placer ce dernier sur les boîtes (en général 1 an). La liste sera mise à jour par arrêté du ministre de la Santé sur proposition du directeur général de l’AFSSAPS.


Toute la liste des médicaments dans le texte officiel.


Commenter cet article

sieglind la dragonne 09/10/2008 08:38

C'est pour ça que j'ai fait la guerre aux gamins quand ils ont eu leur permis, suis pas adepte des médocs (juste un truc pour les céphalées légères de temps en temps), je les voyais mal s'emplafonner pour overdose médicamenteuse... Bonne continuation