Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Kant


La cataplexie est un des signes cardinaux de la maladie de Gélineau ou narcolepsie.


Elle se traduit par une chute brutale du tonus musculaire. Dans la narcolepsie, maladie qui dans sa forme typique associe des accès de sommeil incoercibles et des accès de cataplexie, cette chute du tonus musculaire peut-être complète (la personne s'écroule par terre) ou segmentaire (c'est à dire ne touchant que la main, la jambe, le cou...) entrainant des maladresses telles qu'un verre qui tombe, le pied qui se prend dans le tapis... Généralement provoquée par les émotions (surtout le rire)  elle peut être terriblement handicapante lorsqu'elle se répète plusieurs fois par jour réalisant ce qu'on appelle un "état de mal cataplectique" (rien à voir avec de l'épilepsie!). Une patiente racontait qu'elle avait appris enfant à ne plus rire car ses frères et soeurs, un peu sadique, cherchaient à la faire rire pour provoquer la chute...

 

Voir la vidéo (merci au Dr Nevsimalova de Prague)

 

 

 

Pour ceux  que l'anglais ne rebute pas vous pouvez aussi allez sur le site du laboratoire de Stanford qui étudie la narcolepsie et qui est dirigé par  un français, le professeur Emmanuel Mignot.

Et rappelez-vous de l'histoire de Jules, le chien narcoleptique...

Commenter cet article

ann 10/05/2006 09:24

Mais on peut aussi êre narco sans pourtant avoir de cataplexie et ainsi on peut rire toute la journée.

Moyra :0071: :0071: 28/03/2006 17:17

Mais c'est horriiible cette maladie! Eviter de rire...plutôt mourir!Bisou.

Kant 25/03/2006 19:28

Dis donc la Dragonne, tu es une vraie mine pour nous! Alors comme ça tu aurais une cataplexie? C'est possible! Il existe en effet des cataplexie isolée sans narcolepsie....
A moins que tu ne sois aussi narcoleptique???

Sieglind la dragonne 25/03/2006 14:39

Attend alors ça, ça expliquerait pas mal des trucs qui m'arrivaient plus jeune... On me faisait peur (les frangins étant spécialistes évidemment) ou on me faisait trop rire, je me retrouvais sur le derrière automatiquement!! Donc, en plus du somnambulisme il y aurait peut-être de ça aussi (bin dis-donc, festive la dragonne hé, hé!) Je vais voir du côté d'un des jumeaux, qui était comme moi, pour savoir si ça perdure (ça m'arrive encore de temps en temps, je perds tout contrôle sur mon tonus... le pire entre nous... c'est après un gros calin avec dragon... je ne peux pas poser un pied par terre sans me casser la goule hé, hé! Mais ça chut! c'est un secret hé, hé!)Bises vous deux et bonne journée.