Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par S Royant-Parola

Faut qu’on en parle… du sommeil. C’est ce que je me suis dit en allant à l’émission de Faustine Bollaert sur Europe 1. Emission sympa, dynamique, animée… A vous de juger ! Tout d’abord avec son billet d’humeur ;o)

Il y a plusieurs types d’insomniaques.
D’abord, il y a ceux qui assument.
Stéphane par exemple. 40 ans , père de famille plutôt équilibré. Stéphane a organisé ses insomnies comme de véritables rituels nocturnes. Il se lève vers 2 heures du matin sans même bougonner, il se prépare un énorme sandwich rillettes avec le reste de la baguette du soir et il va s’installer, comme en pleine journée, devant son ordinateur, sa console de jeu ou sa télévision. Il semble aussi réveillé qu’après 2 mojitos au soleil et comme une sieste de digestion, il repart se coucher vers 5 heures du matin, repus et satisfait.
Si vous demandez à Stéphane comment il vit ses insomnies, il vous répondra qu’elles font intégralement partie de sa vie. C’est du temps qu’il s’accorde à lui et qui l’éloigne quelques heures du ronron du métro/boulot/dodo.
Les insomnies de Viviane sont beaucoup moins épanouissantes, cette jeune maman célibataire de 35 ans et victime depuis quelques temps du fameux syndrome « du petit vélo ».
Vous savez, quand l’esprit commence à cogiter, à ruminer sans s’arrêter, que vous pensez à la pension alimentaire, à la petite dernière qui est anormalement nulle en orthographe, aux factures, à l’abonnement au judo qu’il faut renouveler, au four qui est cassé depuis 3 semaines, au jardin qu’i faut tondre, et à cet homme qui ne rappelle pas…`
Vivian à tout essayé pour éviter que sa tête ne parte en réflexion : lait chaud avec du miel, sédatif PC, exercices, Yoga, rien n’y fait…
Aujourd’hui, Viviane se sent dépérir…
Comment l’aider ?
Stress, dépression, angoisse, peur de perdre son temps, beaucoup d’entre nous rencontrent aujourd’hui  de vrais problèmes pour trouver le sommeil.
Et quand les nuits ne sont plus apaisées, c’est le jour qui est de plus en plus touché.
Et si on essayait de vous donner de vrais conseils pratiques.
Comment retrouver le sommeil soi même ?
Bienvenue dans « faut qu’on en parle » l’émission où on se mêle de tout…


Commenter cet article

sieglind la dragonne 21/05/2008 08:56

Même pas eu vent de cette émission moi !!! Il faut dire qu'il faudrait pour ça que je me branche sur autre chose que France Musique hé,; hé... Bises la troupe et bonne continuation

ririe-princesse 11/05/2008 21:42

Morphée et moi , on s'est faché dés ma naissance : j'ai fait ma toute première nuit à 6 ans et demi ( ma maman en a des souvenirs impérissables )Mais du haut de mes 28 ans , on a trouvé une solution a ma douleur , ça s'appelle Théralène !! Et la Princesse fait des nuits de 12 à 22 heures...selon le nombres d'heures à ratrapper quoimerveilleuxDu coup , je dors au moins une nuit par semaine : du samedi au dimanche !formidable !

Morphee 12/05/2008 07:56


Bonjour Princesse,
Théralène, Théralène... Si c'est une fois par semaine, pas de souci. Mais attention... Le confort ressenti peut inciter à le prende plus souvent, avec le risque d'accoutumance qui fasse que le
produit ne soit plus efficace.
Avez vous regardé sous votre matelas? Un petit pois mal placé pourrait tout expliquer ;o)