Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par S. Royant-Parola

Ce matin le Réseau Morphée est intervenu dans le cadre d’une action de prévention avec les enfants de deux collèges parisiens. Le constat concernant leurs habitudes de sommeil  est inquiétant. Dans une des classes, pour des élèves de 12 ans, 50% d’entre eux avaient une télévision  et un ordinateur dans la chambre. Ils se couchaient au-delà de 23h en semaine et après  1h du matin le week-end. Dans l’autre classe, la proportion pour ces mêmes données était de 30%.
Il y a quelques années, le collège était le moment idéal pour apporter des messages de prévention. Avec ce type de comportement déjà ancré à 12 ans on ne peut que constater que 12 ans c’est trop tard. Il faudrait passer ces messages plus tôt. Vers dix ans ou onze ans. Par ailleurs pour que des enfants aussi jeunes se comportent de cette manière cela veut dire que les parents laissent faire. Manque d’autorité et impossibilité de mettre une limite. Sans doute… Mais aussi méconnaissance du sommeil et des conséquences d’un sommeil malmené.
Encore plus de raisons pour écouter tout ce se qui se dira sur le sommeil demain, lors de la journée du sommeil.
Si vous êtes intéressés par le sommeil des adolescents venez nous rejoindre demain pour des conférences de 18h à 20h à l’hôpital Saint Antoine.

undefined

Commenter cet article

SRP 19/03/2008 22:49

Trés franchement, je ne sais pas quelle est la bonne attitude/aux ados. On voit bien ce que peut être la prévention... Mais que peut-on faire quand on voit l'ado clairement partir dans le mur et inaccessible au discours qu'on lui tient? J'ai quand même dans ces cas une impression de gâchi terrible :o/

sieglind la dragonne 19/03/2008 20:04

Dommage, je ne serai ps dans le secteur, ça m'aurait bien plue.... Une prochaine fois peut-être... Mais en ce qui concerne le sommeil des jeunes, je confirme, tous ceux que j'ai cotoyé quand je faisais du travail manuel à l'école étaient déjà bien accros à l'informatique où aux DVD dans leur chambre...(les miens ont dû attendre d'être au lycée pour ça et encore... par contre, ils se sont bien rattrapés depuis, mais hélas, plus grand chose à dire, sont "majeurs" les chérubins pffff) Donc, sévir s'impose très tôt (j'avais des CE1 déjà accros) mais il ne faut pas se leurrer, s'ils ont ce goût en eux, il boufferont les étapes une fois qu'ils auront l'autorisation d'avoir l'objet de leur rêve à portée de main.(comme une copine, interdite de sortie jusqu'à dix huit ans et qui a fait vraiment n'importe quoi de sa vie sentimentale, la comparaison est osée, mais pas d'autres exemples de vécu)Bonne soirée l'équipe (promis, je me couche tôt, j'ai veillé hier soir pour éditer mon article, mea culpa !)