Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Kant

Et pour continuer les compte-rendus des conférences d'Eurosom, voici la première partie de l'intervention du Dr Challamel.

Le développement du sommeil de l’enfant et ses troubles
Conférence du Docteur M J CHALLAMEL
Hôpital Debrousse, Lyon


Paramètres de sommeil

Chez l’enfant comme chez l’adulte, le sommeil est identifié à partir de plusieurs paramètres : l’électro-encéphalogramme, l’électro-oculogramme , et le tonus musculaire. L’électrocardiaogramme et le rythme respiratoire présentent aussi des variations selon les stades.


On distingue plusieurs phases :


- l’éveil : caractérisé par un rythme alpha, la présence de mouvements oculaires, un tonus musculaire maintenu, un cœur assez rapide, de même que la respiration.
- le sommeil lent, est comme chez l’adulte constitué par du sommeil lent léger (st1 et 2) et du sommeil lent profond (stade 3 et 4).
- le sommeil paradoxal présente une activité électrique rapide proche de l’éveil ; des mouvements oculaires rapides, une atonie musculaire, un rythme cardiaque et respiratoire rapide et irrégulier.


Le sommeil du nouveau-né présente des particularités :


- le  sommeil calme équivaut au sommeil lent profond adulte
- alors que le sommeil paradoxal, est tout d’abord  un sommeil agité, non seulement avec des mouvements oculaires, mais aussi avec mouvements des doigts, des petits soubressauts et surtout des  mimiques faciales très particulières 
Les mimiques faciales sont très expressives Elles surviennent donc en sommeil agité. Le nouveau-né répète les mimiques qui lui permettront plus tard de communiquer, la joie, le dégoût, la tristesse, la colère…. Elles disparaissent quand il sait les utiliser parfaitement à l’eveil.



Le sommeil du nouveau-né à terme :


-  Durée moyenne 16-17 heures
-  Avec des cycles courts de 50-60 minutes, trés riches en sommeil agité
-  Contrairement à l’adulte le nouveau-né s’endort directement  en sommeil Agité
- Pas de différence dans la composition du sommeil entre première et seconde partie de nuit


Le sommeil du foetus avant la naissance


Le fœtus dort dans le ventre de sa maman. A partir de 5 mois ½ on voit tout d’abord apparaître le sommeil agité, puis le sommeil calme. Les états de sommeil du fœtus  sont independants de ceux de sa maman.


Principales étapes du développement du sommeil


- Alors qu’à la naissance l’endormissement se fait en sommeil agité, l’endormissement  se fait en sommeil lent entre 6 mois et 2 ans (le sommeil ressemble de plus en plus à celui de l'adulte)
- Le cycle s’allonge à partir de 6 mois, pour devenir proche de celui de l’adulte vers 6 ans. ( de 90à 120 mn)
- 3 à 10 ans le sommeil  lent profond devient très important ce qui explique l’apparition très fréquente des accès de somnambulisme et des terreurs nocturnes.
- Le sommeil de l’adolescent est  identique à celui de l’adulte

La plupart des nourrissons font leur nuit entre 3 et 6 mois (c'est-à-dire entre minuit et 5 h du matin, ce qui n’est déjà pas mal !!!)
Les bons dormeurs se réveillent autant que les mauvais dormeurs (pour les parents) mais se rendorment tout seul
Il existe une recrudescence normale des éveils nocturnes vers 9 mois, et il est important que l’enfant se rendorme seul  même s’ils babillent pendant une demi heure. Attention : S’ils ne se rendorment pas c’est que les parents sont intervenus trop vite

- Il faut savoir que la présence des parents au moment de l’endormissement favorise des éveils nocturnes

- Entre 6 et 10 ans, un  coucher tardif entraîne une diminution du temps de sommeil sans augmentation du sommeil diurne. Donc attention au week-end...

- Si vous couchez tard vos enfants , ils ne récupèreront pas et seront très fatigués le lundi.


Entre 20 et 40% des enfants de 1 à 2 ans réveillent leurs parents



Mise en place  des rythmes biologiques


Le rythme de sommeil de nuit du nourrisson évolue les 6 premiers mois avec un rythme dit ultradien (d’une période inférieure à 24h) les 4 premières semaines, puis un rythme en « libre-cours » entre 3 semaines et 4 mois pour un petit pourcentage d’enfant (7%). Pour finalement se stabiliser sur un rythme de 24h après le 4ième mois


Pendant toute cette période l’importance des donneurs de temps pour régulariser le rythme de l’enfant est fondamentale. Ce sont :
- Lors des premières semaines, les interactions mère enfant ou parents enfants
- L'alternance jour/nuit
- l' heure de lever précoce et réguliere
- Des repas à heures regulières, avec suppression progressive de  l’alimentations nocturne.


LES CONSEILS DU Dr CHALLAMEL:

- Pour l’allaitement au cours de la nuit, on n’éclaire pas, on ne parle pas ou très peu, on favorise le calme

- Le matin on a intérêt à ouvrir les volets et à laisser rentrer la lumière du jour


- Au fur et a mesure que l’enfant grandi on favorise une heure de lever précoce et régulière, par l’activité dans la maison pour qu’il se réveille

 


Durée de sommeil


- Grande variabilité inter indivduelle et éthnique
- Diminution du sommeil de jour avant 6 ans
- La durée de sommeil se réduit après 6 ans par un retard progressif du coucher.
- Il existe une grande variabilité d’un enfant à l’autre qui est d’autant plus grande que l’enfant est plus jeune



Durée moyenne du sommeil sur 24 heures:
- 6 mois: 14-15 h
- 3 ans: 12-13 h
- 6 ans: 11 h



Durée de sommeil et télévision !
(avec des variantes : jeux video game boy, ordinateur)


- Depuis 74, au fil des décades, il existe en particulier chez les plus jeunes enfants, une diminution du temps de sommeil qui est expliquée par un coucher de plus en plus tardif.
- Selon une étude américaine sur le temps passé devant la télévision, les chiffres sont impressionnants :  pour les enfant de moins de 12 mois = 0.9 heures par jour, pour les  1-2 ans = 1.6 heures par jour, pour les  2-3 ans = 2.3 heures par jour.
- Plus le temps de TV est important, plus les horaires de siestes et de coucher sont irréguliers


Importance de l’organisation des siestes


- 3 siestes à 6 mois : matin début d après-midi et fin d’après-midi
- 2 siestes entre 9 et 12 mois :: matin et début d’après-midi
- 1 sieste à partir de 15 18 mois début d’ après-midi
Se méfier des siestes qui se prolongent au delà de 16 heures, la plus longue période de veille est suivi de la plus longue période de sommeil. L’endormissement du soir pourra être reculer d’autant, car l’enfant n’est pas suffisamment fatigué pour pouvoir s’endormir. 

Et on dit merci à qui? punk percé

 

 

La suite sur les petits troubles du sommeil  de l'enfant dans un prochain article...

 

 

Commenter cet article

coccinelleblanche 19/04/2006 21:52

c'est article est vraiment bien , je comprends mieux le rythme de mon fils
bizzz
caro

Morpheus 08/12/2005 01:37

Kant y songe... :op
ça me fera une petite pause avant la suite :o)

Gwenaelle 07/12/2005 16:18

j'ai tres hâte de lire la suite!!!
merci!

Flyingtoxin 01/12/2005 23:38

Moi j'ai retenu ça :

LES CONSEILS DU Dr CHALLAMEL:

- Le matin on a intérêt à ouvrir les volets et à laisser rentrer la lumière du jour

Je me tâte : je commente ou pas ? Peut simplement dire que le soir on a intérêt à fermer les volets et à aller se coucher au lieu de faire des com à 23 h 37 sur des blogs traitant du sommeil ?

En tous cas, votre Caramell là, vous pouvez le laiser dans sa boîte : et on dit que mon site est dégueulasse, à vomir et tout et tout ?
Attendez un peu que je m'empare des photos de ces tout petit bébés bardés de trucs et de machins qui font avancer la science ! Vous allez voir ce que j'y vois moi !

Challamel... j'vous jure !

Kikojo 22/11/2005 05:38

Hello Les filles !
Mais si Kant tu t'habitueras et tu verras qu'on peut répondre sous chaque commentaire ,)
Tu as bien travaillé (comme toujours) pour les concernés :)
Bonne journée ! Bisous
Francky